Action : Soutien des Ecopla au Tribunal

Mercredi 05 octobre 12h00

Depuis 9 mois, les ouvriers et ouvrières d'Ecopla sont en lutte pour la reprise en coopérative de leur usine de barquettes d'aluminium de Saint-Vincent de Mercuze (Grésivaudan). Le 17 juin, le Tribunal de Commerce de Grenoble avait rejeté ce projet de SCOP. Il avait préféré autoriser le principal concurrent d'Ecopla, le groupe italien Cuki, à rapatrier les machines de l'usine et récupérer les fichiers clients. Les salarié-e-s d'Ecopla ont cependant lancé tous les recours juridiques possibles. En attendant, ils occupent l'usine pour empêcher que Cuki saisisse les machines.

Un moment-clef de cette bataille juridique aura lieu le 5 octobre, jour où la Cour d’Appel de Grenoble devra trancher entre deux projets :
- Celui retenu dans le premier jugement par le Tribunal de Commerce : le concurrent italien Cuki rachète les machines 1,5 millions d'euros mais ne maintiendra aucune activité sur le site isérois de Saint Vincent de Mercuze.
- Celui des salarié-e-s, réunis dans un projet de Scop (Société Coopérative de Production), qui ont réuni 2,5 millions d'euros pour relancer l’activité et sauver 20 emplois dans l’immédiat, avec des perspectives à 50 emplois.

Venez rencontrer et soutenir les Ecopla !

Pour en savoir plus et soutenir les salarié-e-s d'Ecopla, cliquez ici.

Nous vous recommandons également un reportage d'Antoine Chao sur les Ecopla, à découvrir ici.

(Comme Un Bruit qui Court, France Inter, 10/09/16 et 17/09/16)