Débat : Comment lutter contre le non-recours ?

Vendredi 10 mars 14h00

Selon une récente enquête d'ATD Quart Monde, plus de 30% des personnes qui ont droit au RSA ne le demandent pas. Pourquoi ? À cause de la difficulté d'entreprendre ces démarches et du manque d'informations sur la manière d'obtenir ces aides. Ce phénomène de ''non-recours'' fait ''économiser'' aux collectivités locales plus de 5 milliards d'euros par an. Le non-recours ne concerne pas que le RSA. Il est estimé à près de 30 % pour la CMU complémentaire, 70 % pour le tarif première nécessité EDF, ou encore 50 à 70 % pour les tarifs sociaux dans les transports urbains.

Venez débattre de cette situation, et réfléchir au "droit à la parole pour faire entendre ses droits" avec des membres de l’équipe du RAJ (Relais Accompagnement Jeunes) qui interviennent à Toulouse auprès de jeunes en situation « d’errance », et d’autre part sur le travail de recherche d’Audrey Martin qui, à partir du non-recours au droit au logement opposable, pointe la manière dont les intervenants sociaux peuvent participer à l’invisibilité du public qu’ils accompagnent.

Ouvert à toutes et à tous

À 14h

Au Relais Ozanam
1, allée du Gâtinais
Echirolles