Karnaval pour dénoncer les violences policières et fascistes

Mardi 28 février 18h30

Un "Karnaval" pour dénoncer les violences policières et fascistes s'organise à 18h30 place Notre-Dame à Grenoble. Voici le texte d'appel à ce rassemblement :

"La police qui viole et assasine OKLM, une boulangerie-pâtisserie à Domène saccagée par des fascistes durant la nuit du 21 au 22 février, la mairie "citoyenne et écolo" de Grenoble qui ferme des bibliothèques et veut virer le syndicat Solidaire de ses locaux, 2500 gens à la rue alors qu'il y a environ 10000 logements vides ,des conditions d'études de plus en plus mauvaises, un quotidien répétitif et aliénant pour beaucoup...

Au fait, combien de mépris nous faudra t'il encore pour nous révolter ? Ce mardi gras reprenons la rue et ne la lâchons plus, propageons la révolte ! Pour demander justice pour Zyed, Bouna, Adama & tant d'autres victimes d'actes qui ne sont pas isolées de la police, instution qui maintient l'ordre capitaliste et néo-coloniale par la répréssion et l'humiliation, en permanence dans les quartiers populaires et aussi durant les mouvements sociaux, elle est le dernier rempart entretenant la domination de ceux prétendant nous gouverner.

Poursuivons la lutte, qu'il n'y ait pas de retour à la normale, mais que des liens se forment, des complicités se créent entre tous ceux qui ont en marre de ce système, entre tous ceux qui veulent nuire à leurs soi disant "paix sociale". Nous ne laisserons pas les idées d'extrême droite se développer en banalisant les actes racistes, ni les politiques sécuritaires nous menant dans une peur généralisée, nous distrayant de nos véritables enjeux, comme la précarisation de nos conditions de travail, d'études, de vie.

Face à cela, ne pas se résigner, se retrouver pour dénoncer, s'organiser et lutter. Nous ne partont pas de rien, à l'heure où les quartiers se révoltent contre la police, la justice et l'état, à l'heure où partout dans les ZAD, les Squats, les rues des individu-e-s s'organisent, se forment et se donnent rendez-vous.

Dans cette perspective, nous vous invitons à venir sapé comme jamais, avec vos plus beaux déguisements, à emmener avec vous vos potes, vos pancartes, banderoles, jeux ,farine, chars, masques... Il y aura des temps pour de solennels regroupements et d’autres pour d’insaisissables grouillements. Venez fortes et forts de vos inventions ! Emmenez de quoi faire du bruit et de la couleur ! Que ce carnaval annonce un printemps ingouvernable !"

À 18h30

Place Notre-Dame
Grenoble