Célébration de la "victoire" des 1500 prisonniers palestiniens en grève de la faim

Jeudi 01 juin 18h00

L'Association France Palestine Solidarité et de nombreuses autres organisations appellent à un rassemblement pour célébrer  une "victoire" des 1500 prisonniers palestiniens. Après 41 jours de gréve de la faim pour "leur dignité et leur liberté", les prisonniers politiques Palestiniens ont suspendu leur mouvement. Un accord a été trouvé avec l’administration israélienne. C’est une étape importante vers le plein respect des droits des prisonniers palestiniens en conformité avec le droit international. C’est aussi une indication de ce qu’est vraiment l’occupation israélienne qui n’a laissé d’autre option aux prisonniers que de se laisser mourir de faim afin d’obtenir les droits élémentaires que leur garantit le droit international. C’est aussi une victoire de l’immense mouvement de solidarité qui s’est mobilisé partout dans le monde.

Il est encore possible d'imprimer et d'envoyer cette lettre en direction d'Israël.

Voici plus d'infos sur ce mouvement, selon l'Association France Palestine Solidarité :

"À l’appel de Marwan Barghouti, les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim illimitée depuis le 17 avril. Victimes de tortures, de traitements dégradants, inhumains et de négligence médicale, Ils se battent pour leur dignité, pour le respect du droit international et humanitaire bafoué par l’Etat israélien.

La grève de la faim est la seule arme à leur disposition. Alors que la santé des grévistes de la faim se dégrade, les dirigeants du mouvement sont placés en isolement, les familles sont interdites de visite aux prisonniers grévistes ; quant aux organisations internationales comme la Croix-Rouge, aux avocats leurs visites sont rarissimes ! Des manifestations de soutien ont lieu dans toute la Palestine et partout dans le monde.

Les prisonniers politiques palestiniens en grève exigent :

    l’abolition de la détention dite « administrative », c’est à dire sans inculpation,
    jugement, et pour des durées illimitées de tous les prisonniers palestiniens.
    l’abolition des tortures, de l’isolement et traitements inhumains qu’ils subissent
    l’abolition de la détention des enfants
    l’accès à deux visites familiales par mois, au lieu d’une seule actuellement
    l’accès à des soins appropriés quand ils sont malades
    l’accès à l’éducation, à la formation et à la culture.

Actuellement, plus de 6500 Palestiniens, dont 62 femmes et 300 mineurs sont emprisonnés par Israël. 500 d’entre eux sont sous le régime de détention administrative qui permet une incarcération sans procès ni inculpation. Depuis 1967, 850 000 Palestiniens ont été emprisonnés par les autorités israéliennes.

Solidarité et liberté pour les prisonniers palestiniens. Ils entrent maintenant dans le deuxième mois de leur mouvement. Leur santé est gravement menacée. Devant l’indifférence d’une partie de la "communauté internationale" et le silence presque total des grands médias, ils ont un impérieux besoin de notre soutien."

À 18h

Place Notre-Dame
Grenoble