Assemblée du collectif Repostes 38 pour le dégel des contrats aidés

Jeudi 16 novembre 17h30

La riposte s'organise contre la suppression de plus de 260 000 contrats aidés en 2017 et 2018, dont au moins 160 à Grenoble. Le nouveau collectif Repostes 38 invite toutes les associations impactées à les rejoindre pour obtenir le dégel des contrats aidés. Salarié-e-s, administrateurs et administratrices, bénévoles des associations, vous êtes les bienvenues pour participer à l'Assemblée du collectif et préparer la suite des mobilisations.

Voici l'appel du collectif Repostes 38 :

"149 000 contrats aidés sont supprimés par le gouvernement en 2017.
110 000 contrats aidés seront supprimés en 2018

Au total, 260 000 emplois vont donc être supprimés d’ici l’année prochaine, soit plus de la moitié des 459 000 postes existants en 2016.

Ces suppressions touchent aussi bien le secteur associatif (qui compte 200 000 emplois aidés environ) mais aussi le secteur public (collectivités territoriale, hospitalier, éducation nationale,...). Cette suppression s’ajoute aux coupes budgétaires et aux baisses de subventions.

Ces suppressions s’inscrivent dans une longue succession de choix entraînant une libéralisation du secteur associatif et public avec des conséquences dramatiques pour les salarié.e.s : recours massif aux contrats aidés particulièrement précaires, aux volontariats de service civique (qui n’ont même pas de contrats), aux CDD, bas salaires, temps partiels imposés, heures, supplémentaires impayées, etc.

Nous exigeons donc :

- Le maintien des emplois et la CDI-sation de tou.te.s les salarié.e.s en contrats aidés
- Un financement pérenne et durable à la hauteur des besoins pour le secteur associatif et les services publics prenant la forme de subvention pluriannuelle de fonctionnement"

À 17h30

Au local de Solidaires 38
12bis rue des Trembles
Grenoble

Tram A, arrêt la Bruyère