11 octobre 1972, le procès de Bobigny

Jeudi 11 octobre 08h00 : événement sur la journée

Le procès de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, est une étape majeure des luttes pour le droit à l'avortement en France. Le 11 octobre 1972, cinq femmes sont jugées et risquent la prison ferme pour avoir avorté : une jeune femme mineure qui avait avorté après un viol, et quatre femmes majeures, dont sa mère, pour complicité ou pratique de l'avortement.

Soutenues par l'avocate Gisèle Halimi, les accusées et de nombreux témoins vont réussir à transformer ce procès pénal en un procès politique pour le droit à l'avortement. À l'époque, 500 000 à un million de femmes avortent en France illégalement chaque année, dont des dizaines de milliers qui meurent ou sont mutilées suite aux conséquences d'avortements clandestins. Trois ans plus tard, le 17 janvier 1975, le parlement Français adoptera enfin une loi dépénalisant l'avortement en France.

Pour découvrir ou redécouvrir l’histoire de ce procès épique, nous vous recommandons :

- La page Wikipédia consacrée au procès de Bobigny

- L'émission spéciale "Affaires sensibles" de France Inter, écoutable ici

- un livre passionnant écrit par deux Grenobloises et disponible gratuitement sur internet, Avorter, Histoire des luttes et des conditions d'avortement des années 1960 à aujourd'hui

 

* * *

Ici Grenoble propose des zooms sur des dates marquantes de l'histoire des luttes féministes. Pour se souvenir. Pour transmettre une mémoire aux plus jeunes. Pour mettre en lumière des informations parfois méconnues.