6 décembre 1986, le meurtre de Malik Oussekine

Jeudi 06 décembre 07h00 : événement sur la journée

En novembre 1986, des dizaines de milliers d'étudiant-e-s et de lycéen-ne-s manifestent contre le projet de loi dit "Devaquet", dont l'un des objectifs est de créer un système de sélection à l'Université. En marge des défilés, de violents affrontements avec la police font des dizaines de blessé-e-s. Le 6 décembre à Paris, Malik Oussekine, un étudiant franco-algérien de 22 ans, est tué par une équipe de "voltigeurs" : des policiers montés à deux sur une moto tout-terrain ; l’un conduit, l’autre est armé d’une grande matraque de bois dur.

La mort de Malik Oussekine fût un choc pour des millions de Français-es. Elle entraîna de nombreuses conséquences politiques : des manifestations de centaines de milliers de personnes, la démission du ministre Devaquet, la dissolution du bataillon des "voltigeurs".

Pour en savoir plus, nous vous recommandons :

* * *

Depuis décembre 2017, Ici Grenoble propose des zooms sur des dates marquantes de l'histoire des luttes sociales. Pour se souvenir. Pour transmettre une mémoire aux plus jeunes. Pour mettre en lumière des informations parfois méconnues.