Ouverture du procès de l'affaire Tarnac

Mardi 13 mars 08h00 : événement sur la journée

Après dix ans de procédure, l'affaire Tarnac s'est largement dégonflée. La Cour de cassation a fini par abandonner la qualification de terrorisme et Julien Coupat doit être jugé à partir du mardi 13 mars pour "dégradation" devant la 14e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris.

Au total, huit personnes seront jugées, dont quatre pour association de malfaiteurs pour leur implication dans une affaire de dégradations de lignes TGV en 2008. Des faits qu'ils contestent. Pour les avocats de la défense, ce sera le "procès du fiasco de l'antiterrorisme" et d'un "fiasco judiciaire".

Pour en savoir plus sur l'affaire Tarnac, nous vous recommandons le site internet interactif autour du livre "Tarnac, magasin général" de David Dufresne.