Conférence : Repenser la question palestinienne

Jeudi 15 mars 12h00

Conférence avec Virginia Tilley, auteure avec Richard Falk du rapport intitulé “Les pratiques israéliennes à l’égard du peuple palestinien et la question de l’Apartheid” (2017). Elle dira comment elle a élaboré ce rapport à la demande de l’ONU, et comment il a été censuré. Elle présentera les conclusions de son rapport sur l’apartheid israélien et parlera des avantages et des limites d’une approche légale de la lutte palestinienne.

De 2006 à 2011, Virginia Tilley a été chercheure au Conseil de recherche en sciences humaines d’Afrique du Sud, et où elle a dirigé le projet “Moyen-Orient”, qui a mené une étude de deux ans sur l’apartheid dans les territoires palestiniens occupés.

Scientifique de réputation internationale, elle a rédigé en 2017 avec Richard Falk un rapport pour l’ONU intitulé “Les pratiques israéliennes à l’égard du peuple palestinien et la question de l’Apartheid” (Israeli Practices towards the Palestinian People and the Question of Apartheid) préparé pour la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO) des Nations Unies).
Ce rapport a été censuré quasi immédiatement sous les pressions d’Israël et des Etats Unis. Comme son titre l’indique ce rapport conclut que la situation actuelle en Palestine correspond à la définition légale d’apartheid selon le droit international.

Virginia Tilley dira comment elle a élaboré ce rapport à la demande de l’ONU, et comment il a été censuré. Elle présentera les conclusions de son rapport sur l’apartheid israélien et parlera des avantages et des limites d’une approche légale de la lutte palestinienne.

À midi

Au Centre de Langues Vivantes (amphi G)
Domaine universitaire de Grenoble

Tram B et C, arrêt Bibliothèques Universitaires.
Suivre la ligne du tram direction Gières sur 200m, bâtiment à droite