Campus : Actions de blocages contre la loi Vidal et les violences policières

Vendredi 27 avril 06h30 : événement sur la journée

Les luttes contre la loi Vidal, les violences policières et d'extrême droite continuent sur les campus. À Grenoble, les étudiant-e-s appellent au blocage des Universités Stendhal, ARSH, CLV et Veil. Rappelons que depuis le 5 avril, des centaines d'étudiant-e-s ont bloqué de nombreux jours durant des Universités dont l'ARSH, Stendhal, l'amphi Veil, le DLST, la Maison des Langues, le Centre de Langues Vivantes, etc. Les Assemblées Générales ont rassemblé de 400 à 1200 étudiantes et personnels de l'Université.

Voici le compte-rendu de la dernière Assemblée Générale, le 24 avril :

"Plus de 800 étudiant.e.s et membres du personnel se sont réunis hier.
Ont notamment été voté :
- la continuité des blocages précédents, sont bloqués aujourd'hui : Stendhal, ARSH, CLV, Veil.
- un soutien à la mobilisation des étudiant.e.s de Sciences Po
- l'envoi d'étudiant.e.s à la CNE
- un appel à se mobiliser les 25 Avril, 1er, 2, 3 et 5 Mai
- La prochaine AG sera lundi prochain à 12h !

Au vu des mensonges, des violences policières, des agressions personnelles l'AG s'est également permis de voter la demande de démission de Patrick Levy et Yves Markowicz."

Et la précédente :

"Après un échange autour de l'actualité, du mouvement étudiant à Grenoble, de la loi ORE et l'application de Parcoursup à l'UGA, l'assemblée a adopté les motions suivantes :

* nous refusons l'intervention des forces de l'ordre contre les mobilisations étudiantes sur le campus (adopté à l'unanimité moins 2 contre et 5 abstentions)
* nous soutenons la mobilisation étudiante (adopté à l'unanimité moins 2 contre et 6 abstentions)
* nous sommes opposés à la loi Vidal, à Parcoursup et sa mise en œuvre à l'UGA (adopté à l'unanimité moins 4 abstentions)
* nous appelons à la mobilisation à l'occasion de la journée de grève et de manifestation du 19 avril, et appelons à former un cortège au départ du campus avec les étudiants (adopté à l'unanimité moins 2 contre et 11 abstentions)
* nous demandons la complète transparence de la présidence et des directions de composantes par rapport à la mise en œuvre de la loi Vidal et des données reçues via Parcoursup : notamment, nombre de demandes dans chaque filière, capacités d'accueil déclarées, effectifs inscrits cette année, composition, fonctionnement et mandats donnés aux commissions d'examens des vœux (adopté à l'unanimité moins 1 contre et 2 abstentions) "

Plus d'infos ici