Manifestation intersyndicale de l'éducation nationale

Jeudi 24 janvier 10h00

Une intersyndicale appelle à la grève dans l'éducation nationale ce jeudi 24 janvier, avec une manifestation à 10h au départ du Rectorat de Grenoble.

Départ à 10h du Rectorat de Grenoble

Voici le texte d'appel à mobilisation :

"Les organisations syndicales des personnels et des lycéens font l’analyse que les réformes des lycées généraux et technologiques, de la voie professionnelle et du baccalauréat vont accroître les inégalités et la sélection entre élèves et établissements. L’accès aux enseignements va fortement se restreindre. La liberté de choix laissée aux élèves et aux familles, tant vantée par le ministre, n’est qu’un leurre et fait courir le risque d’enfermer certains jeunes dans des impasses.

Dans l’enseignement professionnel, la réduction des horaires d’enseignement des disciplines générales pénalisera les élèves et compromettra leurs poursuites d’études. Les secondes organisées en « familles de métiers» impliqueront un appauvrissement de l’enseignement des filières professionnelles. La réforme du lycée général et technologique a essentiellement pour effet de faire disparaître les classes à moins de 35 élèves.

Le baccalauréat, tel que le ministre l’a imposé aux élèves et aux personnels, par l’importance qu’il donne au contrôle local via le contrôle continu, va se transformer en diplôme local. Pour contraindre les personnels à effectuer des heures supplémentaires, le ministre entend même modifier les textes statutaires en portant à 2 le nombre d’heures supplémentaires obligatoires.

Jean-Michel Blanquer prétend que ces mesures feraient accord dans la communauté éducative or, les syndicats des salariés et d’étudiants ne sont ni écoutés ni même reçus par le ministère. Pire, le gouvernement et le ministre accentuent un discours uniquement sécuritaire et cherchent même à museler la contestation.

Les organisations lycéennes et syndicales signataires entendent amplifier ensemble la mobilisation, dans la poursuite des actions déjà menées et en convergence avec les actions menées dans l’enseignement supérieur.

Elles appellent les personnels à un processus de mobilisation passant par des actions diversifiées (organisation de rencontres avec les parents et élèves, motions en CA, interpellations des élus etc.). Dans ce cadre, elles appellent lycéens et personnels à une journée nationale d’actions et de grève massive le 24 janvier pour exiger :

- le retrait de la réforme des trois voies des lycées, du baccalauréat et de Parcoursup,
- l’arrêt des suppressions, mais des postes parce que le nombre d’élèves va augmenter,
- l’abandon de la deuxième heure supplémentaire obligatoire
- l’augmentation des salaires,
- un statut protecteur et valorisant pour les AESH,
- le respect de la liberté d’expression et de manifestation.
- l’abandon du projet de service national universel, c’est bien l’école qui a besoin de moyens !
-  l’abandon de la régionalisation académique et de la remise en cause des instances paritaires.."

Plus d'infos ici