Fin des emplois aidés : Kit d'autodéfense intellectuelle

10/09/2017

Cet été, le gouvernement a décidé de réduire sévèrement le nombre de contrats aidés, en particulier ceux destinés aux collectivités locales et à certaines associations. Selon l'ADES, 160 emplois sont concernés rien qu'à Grenoble, principalement dans le secteur sanitaire, social et culturel. L'avenir de certaines associations est menacé, comme par exemple le bar associatif Le Barathym de la Villeneuve.

Pourquoi supprimer ces contrats aidés ? Selon le premier ministre, les trois quarts des contrats aidés ne débouchaient sur aucun emploi. Vraiment ? Le Webmédia Là-bas si j'y suis vient de publier une petit vidéo contre-argumentaire pour prouver l'inverse. Un véritable petit kit d'autodéfense intellectuelle pour comprendre les enjeux actuels autour des contrats aidés.

Pour découvrir cette vidéo, c'est ici.

Nous vous recommandons également cette récente enquête de Basta : 110 000 emplois d’intérêt public supprimés, les coûteuses exonérations aux grandes entreprises maintenues.