Mort de Rémi Fraisse : Un non-lieu mais un appel

10/01/2018

Il y a trois ans, le 25 octobre 2014, lors d'une manifestation contre le projet de barrage de Sivens, Rémi Fraisse était tué par une grenade lancée par un gendarme. Il avait 21 ans.

Mardi 9 janvier, la justice a prononcé le non-lieu sur l’ensemble du dossier de l'enquête. Les parties civiles, peu surprises par la décision, ont d’ores et déjà annoncé qu’elles feraient appel.

Pourquoi un non-lieu ? Que deviennent les responsables de la mort de Rémi Fraisse ? À quoi le barrage Sivens 2 ressemblera-t-il ? Quel avenir pour la zone humide ? 

Le média Reporterre vient de publier un topo sur toutes les questions encore en suspens autour du drame de Rémi Fraisse et du projet inutile de Sivens : Mort de Rémi Fraisse : les juges confirment le non-lieu, les questions demeurent.