Bande dessinée : Les nanos dans l'alimentation

29/10/2017

La dessinatrice Géraldine Grammon et cinq associations dont Générations Futures viennent de publier une petite bande dessinée en libre téléchargement sur les nanoparticules dans l'alimentation.

Exemples à l'appui, on y apprend que les nanoparticules, 10 000 fois plus petites qu’un grain de sel, sont déjà largement répandues dans les rayons de certains magasins, notamment dans les additifs suivants :

- Le dioxyde de silice (SiO2, E551) dans le sel, le café, les épices et les soupes instantanées, pour empêcher les grumeaux.
- Le dioxyde de titane (TiO2, E171), pour colorer ou rendre plus brillants les confiseries, pâtisseries et chocolats.
- L'argent (le E174), l’or (le E 175) et l’oxyde de fer (E172), pour colorer des pâtisseries et chocolats.

Pour découvrir cette bande dessinée, c'est ici.

Rappelons que Grenoble héberge Minatec, l'un des plus grands centres européens de recherches industrielles sur les nanotechnologies. Lors de son inauguration en 2006, un millier de personnes avaient manifesté contre le développement des nanotechnologies à Grenoble, en particulier pour des raisons sanitaires...