Compteurs Linky : Vendre les données de nos vies ?

26/11/2017

Les nouveaux compteurs électriques Linky, qu’Enerdis veut généraliser en France, ne sont pas de simples compteurs. Ils permettent de récolter des données sur la vie des consommateurs et des consommatrices. Ces données sont commercialisables sur le marché des "big data", comme l'explique l’auteur du livre "Sexy, Linky ?" dans cet article du média Reporterre : Linky vendra les données de votre vie.

Voici un petit extrait :

"Toutes ces données, tous ces profils, se monnaient ensuite sur un marché mondial florissant. Exemple : une entreprise peut connaître votre âge-adresse-sexe pour 0,007 $, savoir si vous avez un projet de mariage (0,107 $), un projet d’enfant (0,187 $), une maladie du cœur (0,447 $) ou si vous envisagez de faire du sport pour maigrir (0,552 $).

Avec Linky, ErDF pourra dire à ses partenaires commerciaux si vous buvez beaucoup de café, si vous êtes plutôt casanier, si vous êtes un couche-tard, si vous regardez beaucoup la télévision ou si vous ne vous douchez qu’une fois par mois…

Pour avoir une vague idée du jackpot que représentent ces données personnelles, il suffit de savoir qu’au niveau mondial, le marché du Big Data se calcule en milliers de milliards d’euros."