Tribune : L'acharnement contre la famille Traoré

08/12/2017

Le 19 juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise, le jeune Adama Traoré mourrait par asphyxie suite à un contrôle de police, après avoir subi un plaquage ventral, écrasé par trois gendarmes, et pour n’avoir reçu ensuite aucune assistance médicale. 18 mois plus tard, les militaires responsables ne sont toujours pas mis en examen. En revanche, les condamnations et les tentatives d’intimidation s’accumulent contre les membres de sa famille.

Pour expliquer la situation et protester contre cette injustice, Mediapart vient de publier une tribune collective : Une affaire d'État : l'acharnement continue contre la famille Traoré.

Vous n'avez jamais entendu parler de la mort d'Adama Traoré ? Pour comprendre ce qui s'est passé, nous vous recommandons les bandes dessinées d'Emma : Un banlieusard parmi d'autres, Une famille parmi d'autres et Un procès parmi d'autres.