Alliance citoyenne : Réflexions sur le "community organizing"

29/06/2020

Plus de 400 adhérent-e-s, plus de 1500 sympathisant-e-s, des dizaines d'actions chaque année pour améliorer les conditions de vie dans les "quartiers". Depuis 2010, l'Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise a développé un réseau de luttes inédit, un contre-pouvoir local face aux institutions publiques et privées.

Alors que l'Alliance citoyenne annonce de nouvelles actions pour l'autorisation du maillot de bain couvrant dans les piscines municipales cet été, nous vous proposons une réflexion critique du Bondy Blog sur les méthodes pratiquées par cette association  : le Community organizing.

Voici le début de l'article :

"Méthode d’intervention sociale importée des Etats-Unis, le community organizing se diffuse de plus en plus dans les quartiers populaires en France. Les deux pays auraient pourtant des conceptions différentes du lien civique où l’action politique en France se distinguerait des Etats-Unis. Ce postulat basé essentiellement sur une conception essentialiste de la culture politique américaine mérite d’être remis en question.

Nouveau paradigme pour décrire l’intervention sociale, le community organizing propose une assistance, un encadrement et une animation qui vont du travail social individuel au développement social collectif en incluant des démarches militantes des mobilisations des citoyens à des échelles locales.

Loin donc d’être une pratique « résolument américaine », le community organizing, propose une méthode d’auto-organisation politique des habitants d’une cité ou d’un quartier. L’enjeu principal du community organizing est dès lors de faciliter une prise de conscience permettant de développer des « subjectivités de résistance » au sein des villes, comme autrefois le syndicalisme éveillait la conscience prolétarienne des ouvriers dans les usines. Le community organizing peut être appréhendé comme un syndicalisme de terrain, enrichi des méthodes d’investigation de la sociologie urbaine."

Pour lire la suite de cet article sur le Bondy Blog, c'est ici : Mobiliser les quartiers populaires ?