Affaire Sinisi : Le verdict

28/11/2014

Deux mois d’emprisonnement assortis d’un sursis, 2000 € d’amende et quatre ans d’inéligibilité. C'est le verdict rendu mardi 28 novembre par le Tribunal correctionnel de Grenoble concernant l'affaire Sinisi, du nom de Franck Sinisi, conseiller municipal de Fontaine.

Mardi 24 octobre, il était jugé pour incitation à la haine raciale. Au Conseil municipal de Fontaine, le 27 février, il avait tenu ces propos infâmes  : "Pour loger les Roms, je pense qu’il pourrait y avoir un auto-financement. [...] La Métropole devrait leur payer le dentiste afin de récupérer leurs dents en or".

Franck Sinisi a cependant fait appel : il sera donc jugé une nouvelle fois d'ici quelques temps.

Qui avait porté plainte ? Le CIIP, Ras'l'Front, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), La Voix des Roms, Roms Actions, la Ville de Fontaine, un comité de la Ligue des Droits de l’Homme et Édouard Schoene, un citoyen fontainois présent au Conseil municipal.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons les articles du site Isère antifascisme.

Une photo de Franck Sinisi, protégé par Alexandre Gabriac du mouvement catholique Civitas :