DAL/Gilets jaunes : ici Grenoble a fait une erreur !

30/11/2018

<<< "Chapeau ici Grenoble, sur ce coup-là vous êtes une belle bande de branquignoles !"

* * *

L'équipe d'ici Grenoble a commis une importante erreur samedi 1er décembre : dans l'agenda, nous avons modéré et publié un communiqué de l'association Droit Au Logement avec un titre qui ne correspondait pas au contenu du communiqué. Le titre appelait le DAL à participer aux actions des Gilets jaunes : C'ÉTAIT UNE ERREUR !

Le communiqué du DAL (voir ci-dessous) évoque bien "la colère légitime" des Gilets jaunes et précise que le DAL "est déjà présent dans certaines villes aux cotés de Gilets jaunes". Mais il appelait à participer à la manifestation contre les inégalités sociales le samedi après-midi, et non aux actions des Gilets jaunes.

ici Grenoble présente ses vives excuses au DAL ainsi qu'aux lecteurs et lectrices ayant lu cette fausse information.

Comment expliquer notre erreur ?

Ce n'est pas une excuse, mais c'est un constat : l'équipe d'ici Grenoble est débordée de sollicitations depuis la rentrée. Nous recevons plus de 200 événements à modérer chaque mois, certains à la dernière minute, et 20 à 30 mails par jour. Ce dynamisme correspond à la forte augmentation de notre audience, ce qui est réjouissant. Mais nous devons améliorer notre organisation interne pour ne plus commettre d'erreur...

* * *

Voici le communiqué de l'association Droit Au Logement publié sur ici Grenoble :

"GILETS JAUNES, UNE COLÈRE LÉGITIME :

TAXER LES RICHES ET LES PROFITS, PAS LES HABITANTS !

BAISSE DES LOYERS, HAUSSE DES APL, RÉQUISITION DES LOGEMENTS VIDES !

Les gilets jaunes expriment une colère légitime à plusieurs titres :

- Taxer les produits de base est injuste et pèse sur le budget des ménages modestes. Il faut donc augmenter les impôts des riches et baisser les taxes pour mieux répartir les richesses, mais aussi financer les services publics attaqués et affaiblis délibérément par le gouvernement (logements sociaux, hôpitaux, transports publics, production d’énergie, impôts, éducation, justice ...).

- Le mouvement des gilets jaunes exprime aussi le désarroi et la colère des habitants chassés des centres par la spéculation et le logement cher, pris en otage par l’absence de transports en commun et
une charge logement qui engloutit une grande part de leurs revenus. Il faut donc mettre fin à l’urbanisme d’épuration sociale des grandes agglomérations et à la spéculation foncière et immobilière qui étranglent les ménages.

- Pour assurer la transition écologique, plutôt que de taxer la population, il faut toucher les vrais pollueurs qui détiennent les richesses, fraudent le fisc, profitent des paradis fiscaux tels que les GAFA, les milliardaires, les actionnaires et les groupes financiers qui par exemple investissent dans le carbone... Et au lieu d’asphyxier le logement social et les locataires en réduisant les APL, il faut une vraie isolation thermique des logements, adapter le mode de chauffage et baisser les loyers pour garantir le droit à un logement décent, stable, accessible pour toutes et tous...

C’est pourquoi Droit Au Logement qui est déjà présent dans certaines villes aux cotés de gilets jaunes, appelle à manifester samedi 1er décembre :

* En soutien aux habitants des taudis de Marseille et les victimes des effondrements et des évacuations qui marchent samedi 1er décembre pour leurs droits
* Pour la baisse des loyers et des taxes sur les produits de base, pour taxer les grands pollueurs, les profits et la spéculation, rétablir l’ISF, appliquer la loi de réquisition, financer le logement social, mettre fin aux expulsions ...
* En soutien aux associations et syndicats de chômeurs qui comme chaque année marchent le 1ersamedi de décembre.

UN TOIT C’EST UN DROIT !
"

* * *

À propos des Gilets jaunes

Comme beaucoup, vous êtes partagé-e sur le mouvement des gilets jaunes ? Est-ce un point de départ vers des revendications de justice sociale ou des luttes politiques plus approfondies ? Ou un mouvement trop orienté sur le pouvoir d'achat individuel, trop confus et trop lié aux réseaux d'extrême-droite ? Faut-il, en tant qu'écologiste, féministe et/ou libertaire, participer à cette lutte pour faire entendre d'autres voix, ou se concentrer sur d'autres luttes plus cohérentes ?

Pour contribuer à ce vaste débat, nous vous proposons sept articles présentant différents points de vue :

Taxe carbone et gilets jaunes : le dossier pour comprendre la révolte (par Reporterre)

Nous aussi, engagés dans les luttes sociales et écologiques, enfilerons des gilets le 24 novembre (par Mille Gilets)

- Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme (par Matthieu Auzaneau, spécialiste des questions pétrolières)

Les amours jaunes (par Lundi Matin)

- Les analyses du groupe La Classe en gilet jaune

Gilets jaunes et écolos, pas le même maillot, mais la même récupération (Rebellyon.info)

- Gilets jaunes : en voiture ! (par Rouen dans la rue)