5G à Grenoble : La localisation des 365 antennes

17/01/2021

Depuis le 18 novembre, quelques mois après les déclarations du président Macron associant les opposant-e-s à la 5G à des "Amish", l'État français a autorisé l'activation des premières fréquences 5G en France.

Cependant, un recours juridique a été lancé : le "collectif des 500" a assigné les quatre opérateurs de téléphonie mobile en justice. Il demande une expertise indépendante pour vérifier que toutes les précautions sanitaires ont bien été prises pour le déploiement de ce nouveau réseau.

Quelle est la situation à Grenoble ?

La 5G a été expérimentée discrètement en 2019 puis en 2020 par le Commissariat à l'Énergie Atomique de Grenoble, et probablement dès 2017 au sein de Minatec. La mairie de Grenoble affirme ne pas avoir été informée ni consultée pour ces essais (1).

Fin 2019, la mairie a refusé l'installation d'antennes 5G à Grenoble. Au moins deux opérateurs ont déposé des recours juridiques, dont deux contentieux. Juridiquement, le pouvoir des communes contre l'implantation d'antennes est très faible.

De fait, selon l'Observatoire du déploiement de la 5G, les sites Antennes Mobiles et CartoRadio, plus d'une centaine d'antennes 5G sont déjà déployées et activées dans l'agglomération grenobloise (365 en Isère). Leurs emplacements précis sont désormais publics.

Et maintenant, que va-t-il se passer ?

Le déploiement de la 5G va-t-il susciter un véritable front contestataire dans l'agglomération grenobloise ? Au-delà des annonces médiatiques, l'appel au moratoire d'Éric Piolle va-t-il réellement se concrétiser, puis résister aux recours juridiques des opérateurs et de l'État ?

De manière générale, l'opposition à la 5G va-t-elle déclencher une vraie convergence des luttes à Grenoble, comme la lutte contre les OGM et les nanotechnologies il y a 15 ans ?

Des incendies et dégradations d'antennes relais vont-ils se multiplier, comme le 18 mai 2020 en Isère, où plusieurs installations de télédiffusion et antennes-relais ont été incendiées ou dégradées à Herbeys, Jarrie et Saint-Nizier (des revendications ont été publiées sur Indymédia Nantes) ? Ou comme le 5 septembre où une antenne relais a été détruite à Pact dans le Nord-Isère ?

Mais au fait, comment fonctionne le nouveau réseau d'ondes très haute fréquence 5G ? À quoi sert-il exactement ? Quels sont les enjeux économiques, politiques mais aussi policiers ? Quelles sont les études épidémiologiques ?

Pour comprendre les enjeux de la 5G, voici l'enquête passionnante réalisée par le média Reporterre en six épisodes :

1. Plongée dans l’univers de la 5G : merveille ou cauchemar ?

2. La 5G, des fréquences, des antennes et des craintes

3. La 5G, pactole ou fantasme économique ?

4. Avec la 5G, demain, tous surveillés

5. La 5G ignore les enjeux écologiques

6. La 5G se déploie alors que ses effets sur la santé ne sont pas évalués

Pour en savoir plus sur la pollution électromagnétique, nous vous recommandons également une interview de Marie Milesi, coordinatrice d'un livre publié en 2018 aux éditions Terre Vivante : La pollution électromagnétique.

Enfin, pour approfondir les réflexions sur la 5G, nous vous conseillons une émission de France Culture sur l'espionnage numérique et les enjeux industriels : 5G, la grande bataille a commencé.

Une pétition contre la 5G peut être signée ici.

(1) Dauphiné Libéré, 12/07/2020