Burkini en piscine : Un peu d'autodéfense intellectuelle ?

29/06/2019

Le 17 mai à la piscine des Dauphins puis le 23 juin à la piscine Jean Bron, des femmes du collectif Rosa Parks musulmanes se sont baignées en maillot de bain couvrant.

Avec le soutien de l'Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise, elles réclament un nouveau réglement des piscines municipales : un réglement prenant en compte la liberté de religion et la liberté pour les femmes de couvrir ou de découvrir leur corps.

L'enjeu ? Permettre à des centaines de femmes musulmanes de l'agglomération grenobloise d'accéder aux piscines municipales, seules ou avec leurs enfants.

La mairie de Grenoble refuse pour l'instant de modifier le réglement des piscines. Le 23 juin, la police municipale escortée par des CRS a verbalisé les femmes du collectif Rosa Parks musulmanes dès leur sortie de la piscine Jean Bron. La mairie a désormais renforcé les contrôles à l'entrée des piscines, pour faire respecter le réglement.

Pour prendre un peu de recul (en particulier face aux torrents d'insanités et de mensonges déversés sur les réseaux sociaux), réfléchir aux revendications du collectif Rosa Parks musulmanes, et de manière plus générale aux enjeux autour de la laïcité, du voile et du burkini, ici Grenoble vous propose une sélection de textes et de vidéos :

- Le témoignage d'une des femmes du collectif Rosa Parks musulmanes

- L'argumentaire détaillé de l'Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise : Mise au point et réponse à Éric Piolle

- Le communiqué du centre de santé d'Échirolles Le Village 2 Santé, d'Osez le féminisme Isère et de plusieurs organisations politiques :

- Un texte de Saïd Bouamama : Leçons et conséquences d’un été révélateur : la construction progressive des conditions d’un pogrome

- Un article du Bondyblog : Decathlon et le hijab : la France est-elle devenue folle ?

- Une réflexion critique du sociologue Raphaël Liogier sur la laïcité : Laïcité dénaturée et discriminatoire