Observatoire International des Prisons - Grenoble

Antenne grenobloise de l'Observatoire international des prisons

L’Observatoire international des prisons (OIP) s’attache à promouvoir le respect de la dignité et des droits fondamentaux des personnes incarcérées. La conviction de l’OIP est que la loi du silence carcéral doit être brisée et la société française placée face à ses prisons. La démarche de l’association repose sur la médiatisation des dysfonctionnements du "service public pénitentiaire" et l’interpellation permanente des autorités concernées sur les manquements au droit.

Concrètement, constatant à la fois l’atteinte à la dignité de la personne que constitue la peine d’emprisonnement et l’échec de son objectif de réinsertion, l’OIP s’est donné quatre moyens d’actions :

  • il dresse et fait connaître l’état des conditions de détention des personnes incarcérées, alerte l’opinion, les pouvoirs publics, les organismes et les organisations concernés sur les mauvais traitements dont elles peuvent faire l’objet et sur l’ensemble des manquements observés ;
  • il informe les personnes détenues de leurs droits et soutient leurs démarches pour les faire valoir (l’OIP publie notamment le Guide du prisonnier) ;
  • il promeut d’une part l’adoption de lois, règlements et autres mesures propres à garantir la défense de la personne et le respect de ses droits ; et d’autre part la diminution du nombre de personnes détenues, la limitation du recours à l’incarcération, la réduction de l’échelle des peines, le développement d’alternatives aux poursuites pénales et de substituts aux sanctions privatives de liberté ;
  • il utilise son droit d’ester en justice pour la sauvegarde des intérêts essentiels de la personne détenue et l’application des dispositions légales et réglementaires.

L’OIP agit hors de toute considération politique et quel que soit le motif de l’incarcération. Organisation indépendante des pouvoirs publics, disposant du statut consultatif auprès des Nations unies, l’OIP ne sollicite aucun mandat ou subvention du ministère de la Justice, s’interdit de prendre part à l’action d’un gouvernement, de soutenir un parti politique ou de prendre position à l’occasion de toute consultation électorale.

A voir aussi

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème