Ancrage

Autodéfense pour femmes et adolescentes

Créée en 2010, l'association Ancrage (ex ASSPA) s'efforce de développer des outils d'autonomie et de prévention des agressions, prioritairement en direction des femme et des adolescentes.

Pour cela, Ancrage propose des stages d'autodéfense à Grenoble. Ces cours sont donnés par et pour des femmes. Ils sont spécialement conçus pour aider à surmonter le sentiment d'impuissance qui s'empare de la plupart des femmes lorsqu'elles subissent une agression.

Les cours apprennent à faire face à divers types d'agressions, des sifflements dans la rue au viol par un ou plusieurs agresseurs. On y apprend les techniques d'usage de ses "armes corporelles" : enchaînement de mouvements simples et adaptés à la morphologie de chacune, sans distinction d'âge et sans entraînement physique préalable nécessaire.

Les stages permettent également de partager des moments de réflexion sur l'éducation reçue en tant que femmes, ainsi que sur les idées et représentations véhiculées autour de la violence. On y apprend enfin des informations sur les aspects juridiques et les démarches en cas d'agression.

Des stages adaptés pour adolescentes, pour personnes trans et pour femmes ayant des limitations fonctionnelles physiques peuvent également être proposés.

Jusqu'en 2019, Ancrage développait également un programme de prévention des violences envers les enfants : le programme CAPables (Clés pour l'Autonomie et la Prévention). Ce programme avait pour but d'informer et de sensibiliser mais surtout d'accroître la confiance en soi et les ressources personnelles et collectives chez les enfants comme chez les adultes, en les munissant notamment d'outils concrets pour faire face à d'éventuelles agressions qu'elles soient verbales, physiques ou sexuelles, et en faisant en sorte qu''ils puissent se renforcer mutuellement.

Vous pouvez accéder à la plaquette de présentation du programme enfants CAPables en cliquant ici.

Pendant plusieurs années, Ancrage a aussi développé des activités autours de l'accès aux soins et à la santé, afin de lutter contre les discriminations envers les femmes et les minorisé-e-s sexuelles dans le domaine de la santé, et développer des outils de gestion collective et communautaire de la santé.

Une partie de ces activités (pour les personnes trans et intersexes) ont été reprises par l'association RITA, créée en 2016.

Est hébergé par

A voir aussi

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème