Citiz Alpes-Loire

Partage et location de véhicules

Anciennement CitéLib, Citiz Alpes-Loire est un service de partage et de location de voitures sur l’agglomération grenobloise. En s’abonnant au service, il est possible de disposer de voitures stationnées à différents emplacements de la ville, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il est aussi possible d'obtenir des réductions pour les abonnements aux transports en commun, dont les trains SNCF.

Selon Citiz Alpes-Loire, une voiture partagée remplace une dizaine de voitures individuelles ; elle est plus économique qu’une voiture personnelle si l’on parcourt moins de 10 000 kilomètres par an ; elle permet de ne plus se soucier du stationnement et de l’entretien de son véhicule.

Citiz Alpes-Loire dispose d'une flotte de 250 véhicules sur l'agglomération grenobloise, dont plus de 60 électriques.

La flotte Citiz Alpes-Loire comprend plusieurs véhicules adaptés pour le transport des personnes à mobilité réduite (TPMR). Ces véhicules sont dotés d’une rampe d’accès qui permet aux personnes en fauteuil roulant de prendre place aisément à l’arrière du véhicule sans avoir à quitter leur fauteuil. Ils peuvent accueillir jusqu’à 5 personnes : 4 places assises (dont le chauffeur) + la personne en fauteuil. La rampe est complétement rabattable et permet l’utilisation du véhicule utilitaire de façon classique.

Par ailleurs, 20 véhicules à boite automatique sont équipés de poignées au volant. Celles-ci permettent le maniement d’une seule main, de manière fluide et sécurisée. Cet équipement ne gêne aucunement les autres conducteurs puisqu’il est amovible : les poignées sont rangées dans la boîte à gant.

Citiz Alpes-Loire est une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Son objectif est de "fournir à prix coûtant un service qui diminue globalement l’usage de la voiture et contribue à la protection de l’environnement ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de la ville".

Les sociétaires de la coopérative Citiz Alpes-Loire sont des adhérent-e-s, les salarié-e-s, les fondateurs et fondatrices de la SCIC, le club d’investisseurs solidaires Les Cigales, le réseau France Autopartage, Générescence, Car Go’ et diverses entreprises utilisatrices du service.

À ses débuts, Citiz Alpes-Loire a reçu des subventions de l’ADEME, du Conseil général de l’Isère, de La Métro, de la ville de Grenoble, de la fondation MACIF et de la Région Rhône-Alpes.

Si le service Citiz Alpes-Loire peut être vu comme une alternative au "tout-automobile", un premier pas vers la décroissance du nombre de véhicules, il ne supprime pas pour autant les problèmes sociaux, environnementaux et politiques créés par la voiture. Pour une réflexion sur les conséquences de l'utilisation des voitures, voici un texte d'André Gorz datant de 1973 : L'idéologie sociale de la bagnole.

A voir aussi

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème