Institut Laue Langevin

Réacteur nucléaire de recherche internationale

L’Institut Laue-Langevin (ILL) est un organisme de recherche fondé en 1967 par la France et l’Allemagne. Son nom fait référence au physicien allemand Max von Laue et au physicien français Paul Langevin. Il emploie plus de 450 personnes.

L’ILL dispose d’un réacteur nucléaire de recherche d’une puissance de 58 MW. Il produit des faisceaux de neutrons permettant de sonder la matière. C’est l’une des sources de neutrons la plus intense du monde. Chaque année, cette source est utilisée pour des recherches chimiques, biologiques, à des fins médicales, industrielles ou militaires, par plus de 1500 chercheurs français, allemands, anglais, espagnols, autrichiens, russes, italiens, tchèques, hongrois, suédois, belges, polonais, indiens ou encore slovaques.

Depuis la création de l'ILL, plus de 40 000 expériences scientifiques ont été réalisées dans ses installations. (1)

Le bugdet annuel est de l'ordre de 100 millions d'euros, dont 75% sont financés par la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. (1)

Le réacteur nucléaire de l'ILL est situé à quelques kilomètres du centre-ville de Grenoble. Il est régulièrement livré en uranium enrichi hautement radioactif. À notre connaissance, il n’existe aucune information exhaustive ni aucun débat public démocratique sur les dangers liés à la proximité du réacteur nucléaire et aux transports de matières radioactives qu’il occasionne.

Des exercices de simulation de catastrophe nucléaire à l'ILL sont cependant organisés de temps en temps. Pour des observations critiques et une réflexion sur le sens de ces simulations, nous vous recommandons un texte publié en 2008 sur Indymedia Grenoble : Les cowboys sauveront-ils les cobayes ?

(1) Dauphiné Libéré, 20/01/17

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème